POKAZ À L'EDT91


A l'EDT91, ces ouvertures sur des étapes de travail s'appellent des POKAZ - terme russe pour une présentation.

 

Il ne s'agit pas de présenter des spectacles aboutis, mais plutôt de proposer d'assister à une étape du processus pédagogique avec des élèves pleinement au travail.

 

Régulièrement, vous pouvez assister aux travaux des élèves de la classe prépa ou des ateliers du soir, ainsi qu'aux passages d'examen du DET.


Pokaz du groupe 12 :

Les médaillons


 

Le spectacle de sortie du Groupe 12 de classe préparatoire à l'enseignement supérieur en dramatique de l'EDT 91 se jouera au Théâtre de l'Aquarium à la Cartoucherie dans le cadre du Festival des Ecoles du Théâtre Public - 10ème édition !

 

Texte de Thibault Fayner

Mise en scène Anne Monfort, assistée de Juliette Grinberg

Régie Générale Xavier Gruel

 

Avec Andrè Francisco Araujo Silva, Adèle Baucher, Marion Begin, Camille Copigny, Thomas Davail, Samuel Dijoux, Gwladys Gendron, Karine Guibert, Ophélie Lesobre, Maëva Lm, Pierre Moussey, Solène Niess, Nathan Picard-Denous, Swann Rijo et Sabry Zaïdi.

 

 

 

La pièce de Thibault Fayner, écrite pour les élèves de l'EDT91, propose des plans séquences qui peignent l'âme par un geste emblématique d'une vie. Comme un tableau kaléidoscopique, une photo de famille où chacun prend successivement la parole, tente de s'adresser à l'autre, de trouver sa place et sa voix, en laissant se tisser les échos.

Anne Monfort

 

Qui est Annie, celle qui perd la mémoire ? Et Thaïs, celle qui se croit hantée par un fantôme ? Qui est Théo, qui aspire à exercer tous les métiers du monde ? Et Michel, qui a pris en grippe tous les gens du quartier ? Qui est Guy, ce metteur en scène hautain, et Nina, cette comédienne qui a perdu tous ses cheveux ? Qui est Yvette, la grand-mère qui meurt, et Cédric, le moine hanté par ses démons ? Quatorze personnages, quatorze instantanées de vies, quatorze trajets pour flirter avec les fantômes.

Thibault Fayner

 

Un médaillon, à priori, fixe l’image de l’être aimé ou perdu.

Une collection de médaillons pourraitalors n’être que la juxtaposition de singularités hermétiques, un musée.

Toutefois, en organisant la friction de ces mondes, T. Fayner favorise la circulation des brûlures etdes rires et laisse étinceler l’intranquille vérité des êtres.

Xavier Brière

 

 

 

Entrée libre sur réservation via le Théâtre de l'Aquarium :

http://www.theatredelaquarium.net/

01 43 74 99 61

 

Réservez vos places !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.